La fondation

6h28, dimanche 26 avril 1992:  l’Ordre est inauguré sur les bords du lac par huit jeunes étudiants pleins … de dynamisme. Il est la concrétisation d’une idée dont la gestation et l’épanouissement nécessitèrent sept mois, sept mois de réflexions, de débats et de pinailles qui devaient définir ce que seraient l’Ordre, ses couleurs, ses attributs, etc.

L’idée avait germé dans le cerveau un peu dérangé de ces students un soir de bal des bleus… de créer un ordre multidisciplinaire interfacultaire sur le site de LLN. Cela se passa devant un lieu désormais hautement symbolique pour tous ses membres, la librairie Le Courseur (ancien slumberland lorsqu’il se trouvait  encore Rue des Wallons), dans la nuit du 26 au 27 septembre 1991.

Pendant sept mois donc, et à raison d’une réunion par semaine de plus ou moins trois heures chacune (soit 28 réunions ou encore 84 heures de « travail »), nos joyeux gaillards mettront sur le papier toutes sortes d’idées parfois farfelues pour accoucher d’un codex qui se voulait des plus exhaustifs pour l’inauguration (bien qu’on ait modifié pas mal de choses depuis lors). Ils n’hésiteront pas non plus à mettre à contribution des mères et grand-mères afin de leur confectionner ces beaux habits lie de vin pour déjà « assurer » un max lors du premier chapitre.

Les festivités du Dies Natalis devaient se dérouler selon un horaire bien précis; après une accolade mutuelle des fondateurs sur les bords du lac à 6h28 au lever du soleil (d’ailleurs, le lever du soleil était masqué par la fac de Philo & Lettres et on était dans le noir à l’heure convenue), l’on se remplirait la panse par un solide déjeuner-saucisses, et en route pour Leuven où l’Ordre devait visiter l’un ou l’autre musée (folklore, brasserie, histoire religieuse, …) et se restaurer/désaltérer dans le centre. Avant de repartir pour Louvain-la-Neuve, les membres de l’Ordre n’oublièrent pas de faire brûler un cierge devant la Sedes Sapientiae (notre sainte patronne), et … ô miracle, devait nous apparaître au détour d’une ruelle, le saint Pavé Sacré alors que l’on scrutait désespérément le ciel en attente d’un signe de la Vierge. Il devait devenir le symbole miraculeux du lien entre Leuven et LLN que chérit notre Ordre. Nous le prîmes et rentrâmes. A LLN, un désormais traditionnel banquet choucroute nous sustenta et un adoubement mutuel fit tout le monde chevalier. Devait alors se dérouler le premier chapitre de l’Ordre académique de Louvain-la-Neuve…

Premier chapitre de l'Ordre (Alexis Tsien, Olivier Servais, Bacchus, François Boeck, EricPoupaert, Christophe Geus, Gabriel Dupret, Thomas Gilbert)

Premier chapitre de l’Ordre
(Alexis Tsien, Olivier Servais, Bacchus, François Boeck, EricPoupaert, Christophe Geus, Gabriel Dupret, Thomas Gilbert)

 

Les fondateurs prêtent serment au lever du jour sur les bords du lac de Louvain-la-Neuve

Les fondateurs prêtent serment au lever du jour sur les bords du lac de Louvain-la-Neuve

 

Les fondateurs posent pour la postérité (Alexis Tsien, Christophe Geus, Bacchus, Thomas Gilbert, Gabriel Dupret, Eric Poupaert, François Boeck, Olivier Servais prenant la photo)

Les fondateurs posent pour la postérité
(Alexis Tsien, Christophe Geus, Bacchus, Thomas Gilbert, Gabriel Dupret, Eric Poupaert, François Boeck, Olivier Servais prenant la photo)