Le premier lustre

Les tiros de l'an II accompagnés de leur Tironum Maior (David Sacré, Eric Jacqumain, Olivier Leenaerts, Emmanuel Feller, Laurent Pullinckx, Olivier Leroy, Benoit Ter burg, Benjamin Gobin, Bertrand Thibaut, accroupi, Etienne Deconinck (TM))

Les tiros de l’an II accompagnés de leur Tironum Maior
(David Sacré, Eric Jacqumain, Olivier Leenaerts, Emmanuel Feller, Laurent Pullinckx, Olivier Leroy, Benoit Ter burg, Benjamin Gobin, Bertrand Thibaut, accroupi, Etienne Deconinck (TM))

 

 

Première externe de l'Ordre à la brasserie Timmermans

Première externe de l’Ordre à la brasserie Timmermans

 

 

Le praesidium lors du banquet de l'an V (David Gurné (TM), Sébastien Chalmagne (xx), Bertrand Thibaut (x), Eric Jacqumain (xxx), Benoit Culot (quae), Naik Detrait (pae), Bacchus (xxxx)

Le praesidium lors du banquet de l’an V
(David Gurné (TM), Sébastien Chalmagne (xx), Bertrand Thibaut (x), Eric Jacqumain (xxx), Benoit Culot (quae), Naik Detrait (pae), Bacchus (xxxx)

 

 

Les invités du banquet de l'an V

Les invités du banquet de l’an V

 

 

La croix de l'OSC. Devise: sans peur ni bravade

La croix de l’OSC. Devise: sans peur ni bravade

Les premières années de l’ANLO virent l’Ordre s’accroître considérablement. Si la première génération de tirones compta 5 lauréats, la suivante en comptait déjà 9. Tant et si bien qu’au terme de sa cinquième année, la corporation comptait 41 membres adoubés.

Les première années de l’existence de l’Ordre connurent également une importante refonte du Codex. Le mode de gestion de la corporation changea profondément et l’on vit l’instauration d’un comité permanent, élu pour une durée d’un an -auparavant le praesidium des séances pouvait varier d’un chapitre à l’autre – à la tête duquel se trouvait le Grand-Maître. Le premier à assumer ces fonctions fut Gabriel Dupret, durant l’année académique 1993-1994. Bacchus et ensuite Bertrand Thibaut (à deux reprises) lui succédèrent.

Si l’Ordre trouvait sa vitesse de croisière en interne, il se faisait également connaître à l’extérieur. De nombreux liens furent noués dans diverses corporations qui nous acceuillirent avec bienveillance (l’Ordre de Saint Eloy, le SLMPO, l’ODSL, …). Bacchus, Gabriel Dupret et Thomas Gilbert furent les véritables chevilles ouvrières de cette ouverture vers l’extérieur.

C’est sous la grand-maîtrise de Bacchus qu’il fut décidé d’organiser une externe. Cette séance devait se tenir dans les locaux de la brasserie Timmermans et fut précédée d’une visite de leurs installations. Pour cette première externe, nous pûmes compter sur des délégationse la Gé Gantoise, du Philéas, de l’ODSL, du LSO, de Saint Eloy et des Bambocheurs.

Il fallut attendre l’an V de la corporation pour qu’un banquet soit organisé. Celui-ci se tint au Placet et le comité de l’époque choisit d’être parmi les premiers (si pas le premier) banquets de l’année académique. L’Ordre prit également le parti de conserver un prix abordable pour ces agapes, afin que leur coût ne soit pas un frein pour les students. Dans un même ordre d’idée, le banquet a toujours été préparé par les membres sans avoir recours aux services d’un traiteur. Aujourd’hui, ces trois critères sont encore de mise.

Le premier lustre de l’ANLO vit également la constitution du Concile des Ordres Louvanistes. Cette « fédération » fut mise sur pied afin de pouvoir revendiquer une représentation plus conséquente du site de Louvain-la-Neuve, premier site calottin de Belgique en nombre de calottés, au sein de l’OSC. Seule la Fédération des régionales wallones y représentait alors Louvain-la-Neuve avec un seul siège de directeur. Suite à la création du concile et à sa reconnaissance par l’Ordre Souverain de la Calotte, Louvain-la-Neuve reçut deux postes de directeur supplémentaires. L’ANLO prit une part active au sein du Concile et put fournir par la suite plusieurs de ses représentants dans les structures de l’OSC. (1997-1998: Bacchus – secrétaire; 1998-1999 et 1999-2000: Pierre Blondeau ; Chancelier puis Grand Maystre; 2001-2002: Fabian Pède –  secrétaire; 2002-2003: Sylvain Rouquet – Secrétaire; 2003-2004: François Opsomer – trésorier; 2007-2008: Emmanuël Falzone – trésorier; 2008-2011: Bacchus – archiviste;  2010-2011: Antoine Stasse – trésorier.

Les premières années virent également l’organisation d’activités abandonnées depuis pour diverses raisons : Week-end à la côte, Stand aux 24H vélo, …