Présentation de l’OMO

L’Ordre du Mouton d’Or est à l’origine une corporation qui fut fondée le 15 janvier 1954 par des étudiants issus de l’Université catholique de Louvain domiciliés à Bruxelles.

Au fil des ans, les rangs de ses membres se sont clairsemés et l’ordre est entré en « dormance ». En 2008, inquiet de sa survie, l’ordre contacta l’ANLO. Celui-ci s’engagea alors à reprendre dans son folklore certains éléments de la tradition de cette association afin de les perpétuer, dans une certaine mesure. L’ordre historique est depuis devenu, au sein de l’ANLO, un ordre honorifique interne, ne pouvant être décerné qu’aux seuls membres de l’ANLO, aux OVS extra-muros ainsi qu’aux membres historiques du mouton d’or. Il a pour vocation de récompenser les « Arts estudiantins » et, par là, de promouvoir les guindailles, les chants, les parodies, la poésie, les bons mots et l’ambiance en chapitre… L’OMO est régi par un Grand-Commandeur (le Grand Maître en fonction de l’Anlo) et un Grand-Bailli, élu tous les trois ans. Ce sont eux qui procèdent au décernement de la décoration. C’est Quentin Dewez qui occupe actuellement cette fonction.

Le blason de l'Ordre du Mouton d'Or

Le blason de l’Ordre du Mouton d’Or

Les membres du mouton d'or historique lors du banquet du Mouton d'or organisé par l'ANLO en l'an XVIII

Les membres du mouton d’or historique lors du banquet du Mouton d’or organisé par l’ANLO en l’an XVIII

Un membre historique du mouton d'or au banquet de l'an XVII

Jean Bassine, membre historique du mouton d’or au banquet de l’an XVII

Les premiers vlekkés du mouton d'or nouvelle version. (Louis de Viron, Nathalie Demaret et Christian Grognard, aujourd'hui décédé.)

Les premiers vlekkés du mouton d’or nouvelle génération. (Louis de Viron, Nathalie Demaret et Christian Grognard, aujourd’hui décédé.)